La récup a son style

La récup a son styleLa récup a son style. En s’installant il y a sept ans à Meschers-sur-Gironde pour y couler une douce et paisible retraite, Tuula Bonnefond n’imaginait pas à quel point elle allait s’ennuyer. Comme le laissent supposer son prénom et son accent, Tuula est d’origine finlandaise. Installée en France depuis la fin de son adolescence, elle a suivi les cours de la très réputée École de la chambre syndicale de la haute couture à Paris avant de devenir styliste pendant quarante ans chez le couturier Louis Féraud.

Alors pourquoi échouer à Meschers-sur-Gironde, après Tokyo, Londres, Dubaï ou New York?

Nous avions loué un bateau à La Rochelle avec mon mari et puis, nous sommes passés à Meschers. Au bout de deux années d’inaction dans sa maison de Meschers, Tuula a eu vraiment besoin de bouger.

Et tant qu’à faire, de faire bouger les autres. Elle a créé l’association Art et lumière pour les artistes locaux (elle est également peintre) et s’occupe de l’Amicale des aînées de la commune.

Avec elles, elle a créé le «studio» de couture. Mais Tuula ne veut pas tirer la couverture à elle.

Si elle est le moteur de cette aventure, c’est surtout grâce à une quinzaine de personnes, des femmes de Meschers, qu’elle existe.

Moi, je sais dessiner, j’ai de l’expérience.

Une banale robe des années 90 entièrement démontée et retaillée peut devenir un ensemble du soir contemporain, un couvre-lit se transforme en manteau, un jean en pantalon du soir.

Résumé art didier piganeau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité