Je me marre !

Je me marre !J’ai 17 ans et je me marre ! Comme ça, il a l’air d’un collégien. On lui donnerait le Bon Dieu sans confession, mais pas ses 17 ans. Ronan Queinnec a pourtant dépassé l’âge – et le stade – d’amuser la galerie en classe (il est en première au lycée de l’Atlantique, section vente). Son public est ailleurs, à savoir dans les salles de spectacles.

Car Ronan a déjà un pied sur la scène. Ronan montre très vite des dispositions pour la comédie.

Haut comme trois pommes, il monte déjà sur les planches avec celui qui sera son mentor, Tristan Gaillard.

L’année dernière, lors de ce même festival Escale d’humour de Royan, il se lance et fait se bidonner l’assistance.

Son humour est à base d’autodérision, d’une bonne dose de loupés du quotidien et d’un soupçon d’actualité. Je n’aime pas l’humour méchant.

Inutile de préciser que Ronan, du haut de ses 17 ans, a bien l’intention de brûler les planches le plus vite possible.

Ses parents sont ses meilleurs fans et l’encouragent dans cette voie.

Néanmoins, malgré ses premiers succès prometteurs, le jeune homme garde la tête froide et sur les épaules.

C’est pour ça que je poursuis mes études, je veux aller au moins jusqu’au bac.

Résumé art Didier piganeau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy