Sans cloches jusqu’en 2015

Sans cloches jusqu’en 2015Sans cloches jusqu’en 2015. Car cette année et probablement aussi pendant les premiers mois de 2015, le clocher de l’église Notre -Dame-de-l Assomption restera totalement muet. Lors d’une visite de contrôle par un technicien spécialiste en décembre dernier, plusieurs anomalies seraient apparues. «D’une part, il s’est avéré que le mécanisme proprement dit des deux cloches, très exposé à l’air marin était endommagé et d’autre part, qu’une partie du châssis qui soutient l’ensemble était fragilisée», résume le père Grégoire Delage, curé de la paroisse.

Contrairement aux autres églises de Royan, celle du Parc, construite avec des fonds privés au tout début des années 50, n’entre pas dans le patrimoine communal et appartient à l’Église catholique, de fait, son entretien lui incombe intégralement.

C’est une équipe pastorale composée du prêtre et de trois laïcs cooptés, aidée par un conseil pastoral dans lequel interviennent d’autres laïcs, qui gère les finances de l’église du Parc et prend les décisions concernant son patrimoine.

Aucune subvention donc, ni de la part de la commune ni de l’État et l’équipe paroissiale ne peut compter que sur la générosité des fidèles à la quête lors des offices, de dons ou de legs des ouailles pour renflouer les caisses.

Ces travaux ont été budgétés pour 2015 et il n’est pas question de faire avant la réparation des cloches, tout se fera en même temps.

Le père Delage est désolé que les paroissiens soient privés des carillonnements pendant au moins un an.

C’est très lourd pour nos finances.

Résumé art didier piganeau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte