L’association veut communiquer largement

L’association veut communiquer largement. L’Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques Seudre Atlantique a réuni ses adhérents le 7 février au château avec François Rivière, élu municipal, et Marie Rouet, directrice de la fédération départementale de pêche.

Les pêcheurs ont dressé un bilan exhaustif de leurs activités et de la dernière étape de la remise en état du lac de la Lande, à Saujon, avec un empoissonnement anticipé depuis dix ans.

Les pêcheurs suivent de près la situation du lac Raymond-Vignes de Saint-Palais-sur-Mer, pour participer activement à sa gestion future et à la labellisation du site.

En 2013, le nombre de jeunes et de pêcheurs occasionnels a baissé, malgré une progression des femmes.

Nous espérons retrouver une activité de pêche correcte sur les lacs.

Saujon, Saint-André-de-Lidon et Meursac ont bénéficié d’empoissonnements importants.

Par l’atelier d’initiation pêche nature, l’association espère fidéliser les enfants et font appel aux bénévoles «pour assurer la pérennité de la pêche».

En 2014, la surveillance des milieux et les représentations aux organismes partenaires sont reconduits. Carnassiers et moucheurs saujonnais seront aussi de la partie.

La préservation et la valorisation de la vallée de la Seudre seront à l’étude, avec l’aide de la fédération 17.

Résumé art Carine Mayau de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité