La Cara encadre

La Cara encadreLa Cara encadre les zones commerciales. La Communauté d’agglomération de Royan (Cara) s’apprête à modifier pour la première fois son schéma de cohérence territoriale (Scot) adopté en 2007. Il s’agit d’intégrer à ce plan d’urbanisme intercommunal un document d’aménagement commercial (DAC). Les sigles ne simplifient pas la compréhension de ces mécanismes administratifs, mais il s’agit tout simplement pour la collectivité de renforcer l’attractivité commerciale de son territoire.

Concrètement, le DAC sert à définir les zones d’aménagement commercial en fonction de plusieurs critères, à commencer par la protection de l’environnement ou la qualité de l’urbanisme. Pour acquérir une pleine valeur juridique, le DAC doit être soumis à une enquête publique.

Une «stratégie commerciale» est proposée pour les années à venir : «Le projet […] vise à développer une armature commerciale équilibrée et hiérarchisée en cohérence avec l’armature urbaine».

Les implantations des activités commerciales et leur lien avec les autres aires urbaines devraient être plus encadrées.

Dernière étape, la Cara, suivant ou non l’avis du commissaire enquêteur, adoptera ce DAC.

résumé art Fabien Paillot de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte