La Semaine du micro-crédit

La Semaine du micro-créditLa Semaine du micro-crédit.Beaucoup de porteurs de projets d’entreprises qui contactent, pour un financement, l’Association pour le droit à l’initiative économique, le font à l’occasion de la Semaine nationale du micro-crédit dont la 10e édition a démarré hier. Ce n’est pas le cas d’Isabelle Trules. La Rochelaise originaire de l île de la Réunion cherchait à ouvrir, à La Rochelle, un commerce où loger les activités de salon de coiffure et de conseil en image qu’elle voulait lancer.

J’ai trouvé une conseillère que mon projet a emballée, et en quelques jours, j’ai eu un prêt de 10 000 euros! L’Association pour le droit à l’initiative économique ne fait que de petits prêts qui n’excèdent pas 10 000 euros.

De quoi créer une activité de marchand ambulant, par exemple.

C’est ce qu’a fait Sofiane Bouaouni, qui vend du prêt-à-porter pour femme et enfant sur les marchés de la région depuis 2011. Mais toute une série de métiers peuvent être concernés.

Diane Baudiffier a lancé une activité de vente de pâtisserie (cakes, muffins…) au marché de La Rochelle. M. Briand organise quant à lui des brocantes et des vide-greniers dont celui de Pau, en Pyrénées-Atlantiques.

Diplômée d’une école d’art, Sigolène Mary vend les bijoux qu’elle confectionne avec des objets recyclés.

Retraité et travailleur handicapé, il a créé les Attelages de la croix pour promener les visiteurs du château de Crazannes en calèche. Avec le microcrédit, il vient de s’acheter un nouveau cheval.

L’association vient aussi de passer convention avec deux structures, Chauffeur & Co et O2, pour faciliter la création d’emplois via le micro-crédit. Chauffeur & Co est une coopérative qui propose un service de chauffeur sans voiture aux particuliers et personnels d’entreprises. Quand une personne âgée ne peut plus conduire sa voiture elle-même pour faire ses courses, par exemple.

Enfin, dans le secteur du service à la personne, O2 Home Services recrute, sous forme de micro-franchise, des personnes pouvant assurer des services de petit jardinage (tonte de pelouse, débroussaillage…) auprès des particuliers. O2 espère en créer 40 cette année, en France.

Pour l’instant, aucun emploi n’a encore été créé via ces partenariats récents, en Charente-Maritime. La région Poitou-Charentes y a ajouté 4 000 euros, au titre des bourses d’avenir.

C’est ainsi que la boutique Cosmopolite a ouvert à l’angle des rues Albert 1er et d’Orbigny, à deux pas de la place de Verdun.

L’activité de conseillère en image ne compte encore que pour 20 % du chiffre d’affaires. Une vraie satisfaction pour celle qui se vouait, initialement, à devenir assistante de direction.

Mais ça ne me plaisait pas vraiment… Je me suis rendu compte que j’avais toujours été attirée par la coiffure, alors j’ai dit banco!

Puis elle prépare un BEP par correspondance, et décroche son diplôme avant d’enchaîner les expériences à Bordeaux, puis à La Rochelle où elle revient pour installer sa famille.

L’idée de créer une entreprise s’impose d’elle-même lorsqu’elle cherche à élargir son métier de coiffeuse à celui de conseillère en image.

Son employeur y est favorable, mais pas l’organisme censé financer sa formation.

C’est l’Adie qui, finalement, permettra à la commerçante de créer son entreprise et son propre emploi.

Une association qui a aidé 432 personnes à remettre le pied à l’étrier, l’an dernier, en Poitou-Charentes, contre 382 en 2012.

Puisque 70 % des entreprises créées sont toujours vivantes deux ans après, et 58 % trois ans après.

Le cap des trois années d’exercice demeure difficile à franchir. L’association a donc décidé de permettre aux créateurs de solliciter un prêt complémentaire à cette échéance, si besoin.

La Semaine nationale du micro-crédit (du 3 au 7 février) se concrétise de deux manières différentes, cette année, en Charente-Maritime. – réunion d’information sur la création, intitulée «bien démarrer avec l’Adie», de 10 heures à midi, au Point emploi Défi de Mireuil, 1 rue Schuman à La Rochelle. – Atelier «Bien démarrer son activité de vendeur ambulant», à 14 h 30, à la Chambre de commerce et d’industrie de La Rochelle, 21 rue du Prieuré à La Rochelle.

Rencontre avec des commerçants non-sédentaires, à 16 heures, à la CCI. Puis conférence «Le marché dans la ville», à 17 h 30, au même endroit.

Accueil individuel des porteurs de projets, de 9 heures à 12 h 30, dans les antennes Pôle emploi de Lagord, Villeneuve-les-Salines, Saintes, Royan, Jonzac et Saint-Jean-d Angély.

résumé art Alain Babaud de Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte