Les sans-abri vont-ils être expulsés

Les sans-abri vont-ils être expulsésLes sans-abri vont-ils être expulsés de leur squat ? Une dizaine de personnes sans-abri squattent l’ancienne résidence des élèves infirmiers. Muriel Dumont réclame toujours un lieu pour ceux qui ne peuvent pas s’intégrer dans les foyers. Selon Muriel Dumont, directrice de l’association Le Tôi Kétatous, la police a tenté, mardi, de mettre dehors quelques sans-abri qui squattent l’ancienne résidence des élèves de l’école d’infirmières, derrière l’ancienne maternité.

Selon la police, aucune opération de ce genre n’a été menée.

Et s’il ne s’agissait que de ça, je ne crois pas qu’ils m’auraient appelé, insiste Muriel Dumont.

Elle précise qu’une petite dizaine de personnes – dont une jeune fille de 18 ans – squattent en effet ce bâtiment vide. Ils sont trop « hors de la société » et ne sont pas en mesure de s’adapter à des règles du jour au lendemain.

En plus, il y a le problème des chiens qui les accompagnent et qu’on n’accepte pas partout.
résumé art du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer