La vidange de l’étang

La vidange de l’étangLa vidange de l’étang au bénéfice des rivières. La pêche à l’étang fédéral a lieu samedi. Elle est destinée à alimenter rivières et plans d’eau du département. Samedi 7 décembre sera une très grosse journée pour la centaine de bénévoles des 24 APPMA du département (Associations agréées pour la pêche et la protection des milieux aquatiques). La seule pêche autorisée est celle-ci, annuelle, réalisée par des spécialistes du milieu aquatique.

Cette pêche n’avait pu avoir lieu l’an dernier pour des raisons climatiques? À cause des pluies incessantes, il nous avait été impossible d’abaisser suffisamment le niveau de l’étang, même en reportant plusieurs fois la date de pêche.

Or, sur ce plan d’eau d’à peu près 15 hectares, cette opération prend environ un mois pour passer d’une hauteur d’eau de 6 mètres à 1,50 m, voire deux mètres au plus.

En tout cas, nous avons observé moins de kilomètres de cours d’eau en assec et aussi moins de mortalité. Cette absence de vidange en 2012 peut-elle avoir des conséquences sur la pêche cette année?

Nous sommes tous impatients de savoir ce que l’on va trouver mais il ne faut pas se faire d’illusions tout de même. Je rappelle qu’en moyenne, nous récupérons 3,5 tonnes de poissons, jusqu’à 5 tonnes les meilleures années, toutes espèces confondues. Essentiellement du brochet, du black-bass, du gardon et, parfois, du sandre.

Je rappelle que l’étang est naturellement alimenté par la Donne et qu’il se vide dans la Maine, à hauteur de Saint-Hilaire-du-Bois. Les curieux peuvent-ils assister à cette opération?
résumé art de Marie-Laure Gobin du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte