Elle se bat pour qu’on retire sa photo

Elle se bat pour qu'on retire sa photoElle se bat pour qu’on retire sa photo des bus de la Vienne. Une Rochelaise se bat pour le retrait de sa photo visible sur les cars de la Vienne, Cette image date de 2008 quand Julie avait 20 ans. Elle avait été commandée par une agence de communication qui l’a cédée au Conseil général de la Vienne. Les habitants de Poitiers et du département de la Vienne sont familiers de ce visage depuis quelques années déjà. La jolie frimousse de Julie s’affiche en grand sur les flancs des bus circulant sur les lignes mises en place par le Conseil général de la Vienne (visibles sur sa main).

Sur Internet, sur des centaines de dépliants, ou encore sur des affiches publicitaires au format 4 x 3, le visage de Julie reproduit en masse fait d’elle l’égérie des cars du Département de la Vienne.

Mannequin, elle avait été contactée par une société de communication qui avait ensuite revendu le cliché pour 3 000 euros au Conseil général.

Conseillée par une avocate inscrite au barreau de La Rochelle-Rochefort, Me Claudine Paillet, Julie a engagé un bras de fer, depuis cet été, contre le Conseil général de la Vienne et l’agence de communication qui l’a fait travailler.

Dans les mêmes colonnes de notre confrère régional, le défenseur de l’agence de communication avait dénoncé «un traquenard», assurant que Julie «cédait tous les droits sur son image».
résumé du Sudouest par David Briand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité