Ils sont plutôt de bons élèves

Ils sont plutôt de bons élèvesIls sont plutôt de bons élèves.C’est un combat qui se gagne kilo par kilo, au fil des services mis en place au plus proche de la source des déchets, en somme au plus près des foyers.Il en va des ordures ménagères comme des emballages et papiers, ceux qui à ce jour sont collectés dans les poches jaunes et progressivement dans des bacs.Dès 2014, tous les foyers seront équipés de bacs (à couvercle jaune) et collectés en porte à porte pour les secteurs urbains et en bacs de regroupement pour les zones rurales.

Le territoire serait, à ce jour, plutôt exemplaire dans ce domaine.Si en 2007, on collectait 32,5 kg d’emballages et papier par habitant et par an, en 2013, c’est 43,8 kg.

Et pour le verre, on en est actuellement à 36 kg collectés par habitant et par an.

Or le plan départemental d’élimination des déchets prévoit que d’ici à 2019, emballages, papier et verre devront peser 97 kg par an et par habitant.

Et je ne doute pas que nous y arrivions, dans la mesure où déjà, par rapport à la moyenne collectée en Poitou-Charentes, 70 kg par an et par habitant selon l’étude conduite par Eco-Emballages, nous sommes déjà à 10 kg de mieux.
de Sudouest par Marie-Laure Gobin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité