La grogne monte chez les parents d’élèves

La grogne monte chez les parents d'élèvesLa grogne monte chez les parents d’élèves.Une vingtaine de parents d’élèves du collège Jean-Hay ont manifesté mardi matin, près du rond-point de Mac Donald, entre 7 heures et 9 h 45.Répondant à l’appel d’une fédération de parents d’élèves, la Lipe (1), ils ont distribué 1 500 tracts aux automobilistes.Leurs revendications : les nominations d’un professeur de français pour une classe de 5e qui en était dépourvue ainsi qu’un enseignant de latin, une carence remontant à la rentrée 2012-2013.

Des banderoles ont aussi été accrochées sur les grilles du collège.Ce passage à l’action est consécutif à une lettre ouverte adressée voilà deux semaines au rectorat et à l’Éducation nationale qui était restée lettre morte.

En fin de journée, Anne Chabot, de la Lipe faisait part de son soulagement teinté de satisfaction à la suite d’un coup de fil du principal du collège.

«Nous sommes des parents d’élèves des écoles de Charente-Maritime», écrivent-ils.

Nous avons décidé de boycotter le 13 novembre en ne mettant pas nos enfants à l’école.Ce même jour, une manifestation aura lieu de 10 h 30 à 12 h 30 place Colbert à Rochefort, devant la mairie.

Hier soir, 203 personnes étaient membres d’une page Facebook intitulée «Contre la réforme des rythmes scolaires 17».
de Sudouest par D.B

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.