Jeudi21NovembreSemaine 47 | Saint Présence de MarieVDernier croissant

GRANDE BROCANTE DU CENTRE SOCIO CULTUREL ARC EN CIEL

Brocante

Le 01/11/2019 a 09h00/18h00 - Incontournable brocante à Meschers le vendredi 1er novembre ! Plus de 200 exposants Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

BOURSE AUX JOUETS ET MATERIEL DE PUERICULTURE

Bourse aux jouets

Le 24/11/2019 de 09h00 a 18h00 : Bourse aux jouets et matériel de puériculture au Logis de Sorlut organisée par l’association des Parents d’élèves l’Enfant Phare.
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Les salariés de Saintronic se sentent bradés

Les salariés de Saintronic se sentent bradésSaintes : les salariés de Saintronic se sentent bradés.Les salariés de Saintronic étaient réunis jeudi en comité d’entreprise extraordinaire.À l’ordre du jour : le projet de cession de leur entreprise.Le propriétaire du site industriel saintais, GMD (Groupe Mécanique Découpe), basé à Saint-Étienne, a confirmé jeudi la cession de Saintronic au profit du groupe de Nanterre SD2M.Les élus CGT de l’entreprise n’en ont pas appris plus, ce qu’ils déplorent.

Les salariés n’ont pas non plus obtenu de réponses à leurs questions concrètes : la situation actuelle du repreneur, son résultat lors des deux dernières années, le projet industriel dans lequel s’intégrerait Saintronic ou encore la projection pour les années à venir.

Les représentants de SD2M n’étaient pas présents.Peu de détails sur les intentions du repreneur ont été donnés.

Les salariés se sentent surtout lâchés par le groupe GMD.Les élus entendent surveiller la situation de près avec l’aide des services de l’État.

De son côté, Pierre Passet maintient ses propos.Il affirme que l’entreprise avait passé un cap difficile.

La question maintenant est de savoir si le repreneur nous laissera les quelques mois nécessaires pour terminer notre convalescence.
de Sudouest par Emmanuelle Chiron

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte