Le boom des salles de sport

Le boom des salles de sportLe boom des salles de sport s’amplifie en ville .Origin, L’Orange bleue et Wake up form.Trois noms, trois enseignes de salles de sport qui viennent d’ouvrir pratiquement en même temps à Saintes.Une offre qui vient se rajouter aux salles existantes comme Edenya ou Lady Moving.Autant de nouveaux acteurs sur le marché de la forme qui vont devoir se partager un gâteau aux parts de plus en plus réduites.Il y a toute la Communauté d’agglomération.À La Rochelle, il existe une quinzaine de salles pour une zone couvrant environ 140 000 personnes.

Ce dernier a ouvert L’Orange bleue dans la zone d’activité Parc les Coteaux, le 2 septembre dernier.Edenya et Lady Moving sont deux salles de sport déjà installées depuis un petit moment dans la zone de Parc les Coteaux.

«Pour les plus pressés ou lorsque l’emploi du temps est très serré», Edenya propose ses cours d’abdos, cuisses, fessiers, étirements, à n’importe quel moment de la journée sur vidéo.

De son côté, Lady Moving, comme son nom l’indique, est un centre de fitness réservé aux femmes.Le concept de la salle est en adéquation avec la philosophie du lieu.

Moi, je trouve que la concurrence est une excellente chose.Je dis aux personnes qui viennent me voir de faire le tour et de prendre leur décision après.

Le sport en salle se développe de plus en plus chez nous, mais on est encore très loin des pays anglo-saxons.Ce n’est pas encore totalement rentré dans les moeurs.

Le jour où ce sera remboursé par la Sécurité sociale, ça changera.

Guillaume Adnin, lui, a récupéré une bonne partie de la clientèle de Sport Avenue, cette salle qui a subitement fermé ses portes début juillet, avenue des Ménantelles, laissant les adhérents floués et en colère.

C’est sous l’enseigne Wake up form, lancée par le directeur du réseau Etienne Jamin, qu’il a décidé de se lancer.Chacun, pour attirer le nouvel adhérent, doit user d’arguments convaincants.

Parce qu’avec cette multitude d’offres, c’est d’abord le client qui y gagne.Mathieu Mola, par exemple, mise sur un slogan accrocheur.

Fethi Rabah, lui, s’est installé sur une énorme surface de 1 000 mètres carrés.

Il compte notamment sur les cours de RPM, programme de cyclisme en salle dans le cadre duquel vous roulez au rythme d’une musique entraînante, pour se faire connaître.
de Sudouest par stéphane durand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.