La bonne cuisine

La bonne cuisineLa bonne cuisine « de grand’mer ».C’est une vraie cantine à l’ancienne qui s’est installée, cet été, à l’aérodrome de Bois Fleury.Avec son Soul Marin, Nicolas a voulu jouer sur plusieurs tableaux : celui d’une offre de restauration privilégiant l’originalité sans sacrifier la qualité gustative, celui ensuite de la création d’un lieu sympathique et vintage qui accueille ses clients autour de véhicules mythiques de l’industrie automobile française : un van à cheval HY et son van assorti, customisés avec soin pour les transformer en cuisine professionnelle.

La métamorphose complète conserve la silhouette des deux véhicules, d’où un cachet inimitable.

Pas seulement car «le Soul Marin est ouvert à tous et propose une cuisine traditionnelle basée sur des produits frais, dans l’esprit d’une cuisine de grand’mer».

Le chef n’est pas un nouveau venu dans le monde de la restauration, lui qui a été formé à la restauration à Souillac, une bonne école de cuisine, a ouvert son premier restaurant à 24 ans avant de rouler sa bosse de Los Angeles à Panama, via la Suisse.

Et la restauration des deux belles antiquités n’est pas son premier coup d’essai, puisqu’il avait déjà à son actif une métamorphose semblable opérée à partir d’un «school bus» américain, à bord duquel il a sonné l’Amérique centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.