Mercredi22JanvierSemaine 4 | Saint VincentYDernier croissant

Marché De Royan

Marché de Royan

Ouvert toute l'année - Marché alimentaire - Marché central : - Du 1er lundi de juillet au dernier lundi d’août : tous les jours de 7h à 13h - Du mois de septembre à fin juin : du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 13h Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

Marché De Saint-palais-sur-mer

Bourse aux jouets

Centre-ville (sous la halle et autour du marché couvert)
* Marché couvert : Tous les jours de 8h à 13h30
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Les restaurateurs vent debout

Les restaurateurs vent deboutLes restaurateurs vent debout contre la mairie.Les restaurateurs du Vieux-Port dénoncent le nouveau règlement prévu par la mairie : une distance de sécurité de 3,50 m’entre terrasse et trottoir.Cours des Dames, l’espace actuel entre la dernière rangée de chaises et le trottoir devra être élargi si les mesures préconisées par la municipalité sont appliquées.Pour le moment, les commerçants y sont défavorables.Cours des Dames, l’espace actuel entre la dernière rangée de chaises et le trottoir devra être élargi si les mesures préconisées par la municipalité sont appliquées.

Telle est la question qu’on pouvait se poser, hier, en écoutant les réflexions échangées par les restaurateurs au premier étage de la Brasserie des Dames.

Ils étaient une vingtaine, réunis par Patrick Thiebaud, le président de la CPIH 17 (Confédération des professionnels indépendants de l’hôtellerie), pour évoquer les conséquences du dernier courrier adressé aux commerçants.

Après les chaises et la couleur des toiles cirées, voici le débat sur le choix des parasols.

On se souvient des réactions entraînées, en juillet, par les remarques de Sabrina Laconi, adjointe en charge du commerce, au patron de La Solette, place de la Fourche, à propos des toiles cirées «visuellement inesthétiques» et des chaises «de qualité médiocre».

Pour le moment, le patron du Bodegon, cours des Dames, n’a pas reçu de lettre incendiaire sur l’aspect du mobilier.

Il est vrai qu’il a fait des efforts, en reprenant le restaurant, en mars dernier, pour se conformer aux souhaits de Mme Laconi.

L’ennui, c’est que les parasols esthétiques sont inadaptés.

Un courrier (dont nous n’avons pas pu prendre connaissance) dans lequel il est question de la distance de sécurité à respecter entre trottoir et terrasse pour laisser le passage aux véhicules d’incendie et de secours.

Actuellement, cette distance est, grosso modo, en fonction de la météo et de l’emplacement, de 2,50 m.

La municipalité, dans la lettre envoyée la semaine dernière aux cafetiers-restaurateurs, annonce que, désormais, les terrasses devront rétrécir un peu de façon à offrir une distance de 3,50 m’entre la dernière rangée de chaises et le trottoir.

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte