Il vise plus haut

Il vise plus hautIl vise plus haut le triath’long.L’épreuve de longue distance du Triath Club de Royan réunira samedi prochain 680 compétiteurs et gagne ses galons dans le monde des adeptes du triple effort aux distances extrêmes.Le parc de liaison a été agrandi.Le Triath Club de Royan vise toujours plus haut.En 2011 déjà, en faisant évoluer son traditionnel triathlon de septembre en une épreuve de longue distance (1), le club local avait adressé un message fort aux adeptes du triple effort.

Un choix payant puisque la totalité des dossards devraient avoir trouvé preneurs à l’heure du départ de la troisième édition, samedi prochain, à 13 heures.

Pour fluidifier l’épreuve cycliste, organisée l’an dernier encore sur une boucle de 30 km, les organisateurs ont allongé la distance du parcours, qui poussera jusqu’à Saint-Seurin-d’Uzet, créant ainsi une boucle de 45 km au total que les concurrents emprunteront deux fois.

Sur quelque 680 engagés, dont 50 féminines, un nombre restreint de triathlètes visera samedi la victoire.

La plupart sont des professionnels, comme le vainqueur officiel de l’édition 2012, Toumy Degham, ou le vainqueur officieux, le Russe Stanislas Krylov, disqualifié à quelques kilomètres de l’arrivée pour un mouvement d’humeur envers un bénévole.

Pour attirer ce panel de triathlètes qui donne tout son crédit au niveau sportif du Triath’long, ses organisateurs ont revu à la hausse la dotation de l’épreuve.

(1) Un triathlon longue distance se dispute sur des distances de 1,9 km à la nage, 90 km à vélo et la moitié d’un marathon en course à pied. Pour les épreuves Ironman, ces distances sont doublées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte