Beach-tennis

Depuis jeudi, les matchs de beach-tennis s’enchaînent sur la plage de la Grande conche, au meilleur qui soit pour capter les promeneurs.Depuis hier, même, quelques-uns des meilleurs joueurs mondiaux disputent la 4e édition du tournoi international de Royan, une épreuve de grade 2.Seul Saint-Gilles, à La Réunion, accueille un tournoi plus relevé, un G1.Avec près d’une dizaine de paires engagées dans la compétition, sur 44 binômes inscrits, La Réunion, justement, prouve une fois encore la vitalité du beach-tennis outre-mer.

Yankell Clavery est, en réalité le plus royannais des Réunionnais. À 14 ans, il est arrivé de sa Normandie natale à La Palmyre, a vécu ses années lycée à Royan.

Sportif, Yankell Clavery excellait à son époque royannaise au tennis, pratiquait le surf, se défendait aussi en beach-volley, qu’il pratiquait sur la plage de Nauzan avec une bande d’amis.

Devenu professeur d’éducation physique et sportive, il a pourtant dû s’éloigner des plages du Pays royannais pour connaître son baptême du feu dans l’Éducation nationale, «un passage obligé de trois ans en région parisienne, dans un collège difficile».

Avec François Jouque, il a déjà remporté deux titres de champion de France, titillé les meilleurs Italiens, «sans jamais parvenir à les battre».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité