Un parcours historique et poétique

La première partie de la soirée était consacrée à la découverte du chantier de l’abbatiale. Car l’Atelier du patrimoine et la compagnie Alice ont organisé, hier soir, une visite originale de l’abbaye aux Dames.Une soirée un peu spéciale, entre histoire et poésie, imaginée par l’Atelier du patrimoine et la compagnie artistique Alice.La première partie de la visite était encadrée par Catherine Chenesseau, membre de l’Atelier du patrimoine.

Accompagnée par cinq tailleurs de pierre de l’association, cette dernière a emmené le public à la découverte du chantier de l’abbatiale.

Un vrai voyage dans le temps donc, sur les traces des ouvriers de ce chantier et de leurs outils.

Parmi ces outils, les visiteurs ont pu découvrir le taillant, une sorte de petite hache constitué de deux tranchants.

Pour continuer la visite, le public a suivi un parcours éphémère ponctué de portraits cinématographiques et photographiques de musiciens.

Ces portraits, projetés dans différents lieux de l’abbaye, ont été pensés et tournés par la compagnie artistique Alice dans des sites emblématiques de la ville.

Les visiteurs ont ainsi pu découvrir, dans de courts films, Jean-Nicolas Richard, le directeur du conservatoire, et son violoncelle, sur le toit de l’institution ou encore Cédric Burgelin et son épinette, un instrument de la famille des clavecins, sur la place Bassompierre.

Ce parcours est une façon poétique pour eux d’embellir le monde et de traduire le fait que notre ville s’enrichit de la musique mais aussi que la musique s’enrichit de la ville de Saintes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte