Théâtre en l’abbaye

Après deux années marquées par un certain tassement, la fréquentation du seul festival consacré à la commedia dell’arte en Poitou-Charentes a enregistré une hausse significative.Cela a commencé, jeudi soir, dans la cour du cloître, avec 150 spectateurs pour la «Fabula Buffa» donné par le Teatro Picaro.Satisfaite et rassurée sur l’adhésion du public local à ses choix de programmation, Céline Bohère reconnaît que la performance du collectif Philémoi (sculptures sonores), qui était déjà venu dans le secteur en 2012, a certainement attiré des spectateurs.

«Nous devons peut-être réfléchir à étendre notre billetterie les matins», estime Céline Bohère.

Parmi les bénévoles, on déplorait que la cour d’honneur de l’Abbaye royale ait été dégradée à la suite de fouilles archéologiques entreprises courant juillet.

Mais, il est vrai servi par une météo des plus clémentes, les organisateurs – et les spectateurs – ont vécu une bien belle édition 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte