La musique au beau fixe

La 43e édition du Festival de musique de Saintes a fait le plein.Ce beau résultat nous met une pression énorme pour l’an prochain.Près de 13 280 tickets vendus soit un meilleur résultat que les années précédentes.Est-ce la programmation de qualité ou les températures et le climat estival? Difficile pour l’équipe de l’abbaye aux Dames de bien déterminer les raisons de ce succès.En nombre de tickets vendus, le festival doit retourner jusqu’à 2009 pour trouver une année équivalente.

Le site vit durant toute la durée du festival à 100 à l’heure.

Côté technique, huit spécialistes alternent avec au moins 4 à 5 techniciens sur place par jour.

Enfin, à l’abbaye aux Dames cette année, près de 300 musiciens ont foulé la cour.Le temps du festival, elle se transforme vraiment en petit village.

Il faudra deux à trois jours pour redonner au site son visage d’origine et tout démonter.

On pense à l’intervention de la chanteuse de Moriarty, Rosemary Standley.

Mais, finalement, ceux qui n’ont pas pu la voir sont venus ici, c’est un public que l’on n’aurait pas forcément touché sinon.

Dans les concerts qui ont bien marché, on trouve les Cantates de Bach, «Les Orphelines de Venise», de Vivaldi ou encore le concerto pour clarinette de Mozart du mardi 16 juillet.

Des Saintais qui ne se sont par contre pas encore approprié les apéro-découvertes dans les quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité