Sophie Maurin a ouvert le bal

L’artiste du Chantier n’est pas une droguée du café. Car si vous croisez une fine jeune femme aux cheveux longs, l’oeil rieur et munie d’un thermos noir, il s’agit de Sophie Maurin. »C’est mon remède, du thym et de la sauge pour la voix, je souffre d’une laryngite! »Le virus n’a pas empêché la chanteuse de se produire en show case,vendredi à La Coursive, puis sur la scène du théâtre Verdière, samedi.

Son premier album éponyme est salué par la critique. Son passage à La Rochelle, au Francos a été une révélation pour elle.

Le passage au Chantier a aussi été une histoire de rencontre avec d’autres artistes.

« On s’est retrouvé avec Hippocampe fou sur un concert à Paris et on a fait des chansons ensemble.

Depuis son épisode rochelais, Sophie Maurin a donc sorti un premier album aux arrangements ciselés, y incluant quatre titres d’un premier EP sorti en 2010.

La chanteuse a donné les toutes premières notes du Chantier en passant la première en show case, vendredi après-midi.

Sa tournée débutera fin septembre à Laval.

Présente pratiquement pendant toute cette 29e édition des Francofolies, Sophie Maurin n’a qu’un seul regret, « partir mardi matin!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy