Les feux sont sous surveillance

L’une des deux caméras installées sur Oléron dans le cadre du tout nouveau système automatisé de détection des feux de forêt par caméras numériques (11 sites) est entrée en fonction le 1er juin.Installé sur le château d’eau de Maisonneuve, cet équipement va balayer l’île avec pour mission de signaler en direct tout départ d’incendie.Mais attention, prévu pour la détection des incendies dans les zones sensibles, friches et espaces forestiers, le système va aussi permettre de repérer toutes les incinérations de déchets végétaux.

«Il sera en effet difficile de brûler clandestinement ses détritus dans son jardin», témoigne Daniel Duthil, lieutenant-chef de centre sur la caserne de Saint-Pierre «une activité qui est illicite».

Depuis sa mise en service, soit une quinzaine de jours, la caméra de Maisonneuve a d’ores et déjà signalé cinq à six de ces brûlages.

Car attention, comme le rappelle le lieutenant Duthil : «Si déontologiquement les interventions de secours des soldats du feu restent gratuites, pour que ceux-ci ne soient pas constamment dérangés pour des feux de jardins, il se pourrait que les forces de la gendarmerie, elles aussi alertées en cas de fumées suspectes, n’en viennent à sévir».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte