Avec du soleil et juste ce qu’il fallait de vent

Tout comme les deux jeunes femmes, une centaine d’autres adeptes de la navigation à voile – légère – ou à la rame s’est régalée des possibilités offertes par la Station nautique Royan Atlantique, toujours inventive en matière de manifestations.La Station nautique a déjà gravé dans le marbre du calendrier de la sortie de l’été sa désormais rituelle Remontée de la Seudre, commence à en faire de même avec la Remontée de la Gironde.

Réunion initialement placée sous le signe de la convivialité et du plaisir de naviguer pour les amateurs de stand-up paddle, de paddle de sauvetage, de kayak de mer, de pirogues – seul ou à six -, de planche à voile ou de catamarans, cette seconde Traversée de l’estuaire a servi également de support à une authentique course prise en compte par la fédération de la discipline.

La faiblesse du vent a dissuadé les kitesurfeurs, seuls quatre catamarans du Cercle nautique de Meschers se sont joints à la fête, mais pour tous les autres, les conditions se sont révélées idéales : «Du soleil et juste ce qu’il fallait de vent pour aider les paddles, notamment», souriait Marie Mouton, permanente à la Station nautique Royan Atlantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte