Le patron des cuisines de paquebots britanniques

Voilà qui pourrait, en quelques mots, résumer le parcours de Jean-Marie Zimmermann, nouveau patron – et maître à bord après Dieu – du célèbre restaurant La Jabotière à Pontaillac.Un parcours en zigzags mais avec toujours un cap bien fixé.Car notre fringant quinquagénaire qui aborde les rivages de la soixantaine, n’est pas du genre à tergiverser. Il a sous sa responsabilité quelque 450 cuisiniers répartis sur plusieurs bâtiments de la compagnie maritime britannique la Cunard, dont le «Queen Mary 2», le «Queen Victoria» ou encore le «Queen Elizabeth» entre autres,…

et maintenant l’équipe de la Jabotière, établissement refait de fond en comble après six mois de travaux.

Ce sont des vacances en famille qui lui ont fait découvrir Royan dans les années 90.

Ce petit Alsacien élevé à Strasbourg par sa grand-mère a déjà une passion immodérée pour la cuisine à l’âge de 10 ans.

Quelques années plus tard, CAP de cuisinier en poche, le voilà parti à la conquête des pianos des meilleurs restaurants du moment.

Il finit par ouvrir son établissement à quelques kilomètres de la capitale.

Mais la vie de sédentaire commence à lui peser, et en 1998, il embarque comme chef sur un bateau de croisière battant pavillon américain.

L’Angleterre ayant façonné sa gloire davantage sur sa marine que sur sa gastronomie, Jean-Marie Zimmermann ne pouvait qu’être l’homme de la situation pour relever le défi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer