Une musique d’artisans à Royan

Une plongée dans le passé et dans notre patrimoine culturel. Ce week-end se tenait les troisièmes rencontres départementales de musiques et danses anciennes, organisées à l’initiative de l’École des musiques et danses anciennes (EMDA), sous l’égide de l’ASSEM 17.À travers des cours et des ateliers, le public a pu s’initier à la danse baroque, la contredanse ou encore apprendre à jouer du clavecin.

Ce samedi, Hélène Aimable, chef de choeur, joueuse de viole de gambe et professeure de danse baroque – «à l’époque, on parlait de la belle danse» – faisait découvrir à ses élèves la complexité de cette danse, ainsi que les pas de la contredanse.

Motivés, ses élèves ont vite compris toute la rigueur nécessaire à cet exercice.

Côté musique, Françoise Bibbal, présidente de l’EMDA, jouait des partitions du XVIIe – «une musique d’artisans parfois difficile à déchiffrer» – avec trois autres musiciens.

Dimanche, divers ateliers musicaux travaillaient le chant, la technique vocale et la pratique de la viole de gambe, du luth ou du hautbois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.