Vendredi13DécembreSemaine 50 | Saint LucieOPleine lune

Marché De Royan

Marché de Royan

Ouvert toute l'année - Marché alimentaire - Marché central : - Du 1er lundi de juillet au dernier lundi d’août : tous les jours de 7h à 13h - Du mois de septembre à fin juin : du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 13h Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

Marché De Saint-palais-sur-mer

Bourse aux jouets

Centre-ville (sous la halle et autour du marché couvert)
* Marché couvert : Tous les jours de 8h à 13h30
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Une démarche de sensibilisation à l’égalité des chances

La discrimination des jeunes à l’embauche, ce n’était pas vraiment le souci de la Mission locale, voilà trois ans.Depuis, les conseillers ont fait du chemin, sensibilisés par ce que racontent les jeunes qu’ils suivent.Car nous avons dû nous pencher sur la définition de la discrimination au plan juridique et au plan psycho-sociologique, tout en étudiant les sanctions.

Pour savoir repérer ce délit, les conseillers se sont formés et ont appris.

Car nous ne pouvons nous rendre complices de discrimination au risque de rendre notre président passible de prison (jusqu’à trois ans) et d’amende (de 45 000 à 225 000 euros).

Cette approche, qui était déjà un grand pas, aurait été incomplète sans entendre le ressenti des 16-25 ans de la Mission locale.

Yann Godefroy a donc lancé une enquête auprès d’eux pour avoir un état des lieux sur l’égalité des chances localement.

En février et mars, 183 personnes ont été interviewées.

«Dans le questionnaire, il a fallu distinguer le sentiment d’injustice et la discrimination avérée et subie», raconte Carine Le Guevello, étudiante en stage universitaire à la Mission locale.

Aujourd’hui, le dépouillement des réponses commence et d’ores et déjà, on sait qu’une trentaine de sondés ont été victimes de discrimination, soit parce qu’ils étaient homme ou femme, soit pour leur âge, soit à cause de la couleur de leur peau, leur poids ou leur look.

Pour aller au-delà de l’état des lieux et faire bouger les mentalités, la Mission locale va aller plus loin.

Ainsi, un groupe de sept jeunes sondés s’est porté volontaire pour exploiter les réponses des questionnaires.

Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte