La Ligue de protection des oiseaux auditionnée

La LPO a été auditionnée ce mardi matin depuis le tribunal d’instance de Rochefort, en vidéoconférence, en tant que grand témoin dans le procès de la marée noire du « Prestige », survenue le 13 novembre 2002. Le tribunal de la Corogne en Galice (Espagne) est en charge de ce procès qui concerne 55 parties civiles et plus de 130 témoins. Il se déroule depuis la mi-octobre 2012 et ce jusqu’à la fin du mois de mai 2013.

Selon la LPO, la marée noire du « Prestige » est directement responsable de la mort de plus de 23 000 oiseaux récupérés sur les plages. A titre de comparaison, l’ »Erika » a affecté 63 000 oiseaux. Dans les deux cas, ces chiffres sont sous-estimés selon les scientifiques qui estiment entre 150 à 250 000 les oiseaux touchés par la marée noire du « Prestige ».

La LPO a œuvré, de fin novembre 2002 à mai 2003, à la collecte et aux soins de 2800 oiseaux mazoutés trouvés sur les cotes françaises. La Ligue a pu témoigner de ses nombreuses actions et réclamer l’indemnisation des frais qu’elle a engagés soit près de 81 000 euros dont seulement 5 000 euros ont été réellement remboursés par le Fipol (Fonds international d’indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures).

Le jugement ne sera rendu qu’au mois de novembre 2013. Contrairement au procès de l’ »Erika », il n’y aura pas de préjudice écologique accordé aux parties civiles. Seuls les préjudices moral et matériel pourront être indemnisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer