Chien tué par des molosses à La Rochelle

Le retraité rochelais de 71 ans demeure en centre-ville avec son épouse Nicole, aussi très attachée à l’animal.Il est en deux temps trois mouvements dans le square Jacques-Bobinec, situé à l’arrière du restaurant La Marée, entre le Gabut et la gare SNCF.Aucun de ses précédents croisements avec des personnes sans domicile fixe, ayant trouvé refuge en cet endroit, n’ont posé de problèmes.

Philippe Simon s’est rendu, mardi, à la brigade animalière de la police municipale de La Rochelle afin d’identifier les chiens soupçonnés d’avoir attaqué son jack russell.

Les trois animaux avaient été emmenés sur place par l’entremise de Muriel Dumont, la fondatrice de l’association Le Tôi Kétatous, soucieuse des personnes sans domicile fixe.

Elle est bien consciente des répercussions négatives d’une telle histoire sur son action.

Le propriétaire de Tipsy a reconnu un chien, «celui qui avait le corps de mon petit chien dans sa gueule».

L’animal a été pris en charge par la brigade afin qu’un vétérinaire évalue, sur quinze jours, son comportement et sa dangerosité.

Si ces personnes veulent rester dans la cité, il faut qu’ils se plient aux règles de la cité.

La tenue en laisse est en effet de rigueur sur tout le territoire de la ville, comme le confirme Esther Mémain, deuxième adjointe au maire, en charge de la prévention de la délinquance et de la sécurité.

Reste que les chiens qui échappent à ce lien sont nombreux et cela n’est pas seulement le fait des personnes les plus «larguées».

Alors que la tension monte entre le jack russell, dont le propriétaire considère qu’il a été attaqué, et les trois autres, Philippe Simon tire sur la laisse.

Trois personnes (une femme et deux hommes) sans domicile fixe, entendant les aboiements, tentent de rappeler leurs chiens.

Face à la situation, Philippe Simon crie et demande à une jeune femme d’appeler la police.

Peu après, un vétérinaire abrégeait les souffrances du jack russell.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte