Le temps, c’est de l’argent

La chambre régionale des comptes Aquitaine-Poitou-Charentes a épluché les comptes du centre hospitalier de Jonzac sur les exercices 2006-2010.Son rapport, qui remonte à 2012, vient d’être rendu public sur le site Internet de la juridiction.On le sait, les gardiens sourcilleux de l’argent public distribuent plus facilement les coups de bâton que les carottes.

S’ils reconnaissent que l’hôpital jonzacais «maîtrise globalement ses charges», c’est pour mieux appuyer, la page suivante, là où ça fait mal.

L’hôpital de Jonzac emploie 800 personnes et dispose d’un budget de 50 millions d’euros.

L’enquête de la chambre régionale des comptes a été menée en 2011.

Deux ans plus tard, le directeur de l’hôpital, Jean-Yves Jourdan, estime que ses observations ont été suivies d’effet.

Quant aux médecins remplaçants, c’est un problème national.

Des postes étaient vacants, ils sont maintenant pourvus, ce qui a diminué le recours aux vacataires.

Cette tirelire à heures sup et à RTT, surtout pour les médecins, doit être provisionnée dans les comptes comme une dette. La chambre régionale a donc sorti sa calculette.

Sur la période 2006-2010, tous les exercices soit disant bénéficiaires sont ainsi déficitaires, à l’exception de 2008 pour lequel la chambre conclut à un modeste excédent de 55 000 euros.

Il a pris en charge leurs déplacements domicile-travail, «au-delà des dispositions fixées par le code de santé publique», écrit la chambre régionale des comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.