Emploi en Pays royannais

Trouver un emploi aujourd’hui relève parfois de la mission commando pour certains jeunes.Et face au nombre de demandeurs d’emplois qui ne cessent d’augmenter, la Mission locale, gérée par la Communauté d’agglomération Royan Atlantique, le Bureau Information Jeunesse et Pôle emploi ont décidé de prendre les choses en main en organisant des sorties découvertes dans le cadre d’une opération baptisée «un mercredi, un métier».

Mercredi dernier, six Royannais, tous demandeurs d’emploi et particulièrement motivés, se sont rendus à Boutenac-Touvent sur les terres de Philippe Brémaud, maire de la commune et surtout viticulteur.

Avec 76 000 hectares de vignes, la Charente-Maritime est en constante recherche de main-d’oeuvre.

Chaque année, les viticulteurs sont à la recherche de bras et de personnes motivées afin de réaliser certaines missions.

Mais comme – trop – souvent dans le monde du travail actuellement, les viticulteurs ne sont pas en mesure de proposer un travail fixe et durable.

«Les viticulteurs recherchent beaucoup de saisonniers mais il faut savoir que c’est très périodique», confie Philippe Brémaud.

Une phrase qui pesa lourd dans l’assistance car même si certains se contenteraient bien d’un contrat périodique, d’autres ont laissé entrevoir une certaine déception.

Lorsque vous aurez fini votre mission avec un viticulteur, vous pourrez rebondir ailleurs le temps des mois creux de la vendange car cela correspond à la période de récolte des asperges, des melons ou encore des pommes.

Un droit à la formation compliqué à obtenir, un secteur qui recrute mais de manière périodique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer