L’échange entre citoyens

Le marché du jeudi matin dans le quartier Saint-Pallais s’avère plutôt calme. La fréquentation est loin d’égaler celle du samedi, place Saint-Pierre.
Hier matin, la petite vie de quartier s’y écoulait paisiblement. Au milieu de ce long fleuve tranquille, des voix se sont pourtant élevées.

Celles des poissonniers bien sûr, mais aussi d’autres, plus mélodieuses.

Des «Amants de Saint-Jean», à «La Vie en rose» d’Édith Piaf, le but était d’attirer les visiteurs du marché.

La chorale sera également présente sur le marché du cours Reverseaux ce matin et place Saint-Pierre, demain matin.

Les chanteurs ne sont pas les seuls à animer ces matinées.

Ils sont accompagnés de porteurs de paroles.

Nous rassemblerons leurs paroles et nous les retranscrirons sur des grands panneaux.

Accompagnés de deux autres organismes du réseau des Pays-de-Loire, La Fabrique des gestes et la compagnie Myrtil théâtre.

Tous ont déjà l’expérience de ce type d’animations citoyennes dans la rue.

Après avoir abordé, hier, le thème du travail, il traitera des relations entre hommes et femmes aujourd’hui, puis, samedi, de la vie collective (lire par ailleurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte