Refusé, le marché forain

Le marché forain des mercredis et dimanches matin ne sera pas installé boulevard Briand.Pas dans un avenir immédiat, en tout cas.La véhémence de commerçants sédentaires du boulevard, exprimée lors d’une énième réunion le lundi 11 février, a amené la Ville à revenir sur son intention.La municipalité, pourtant, avait la volonté de déplacer le marché forain des abords du marché central au boulevard Briand.

Vendredi dernier, lors du conseil municipal, l’opposant de gauche Jacques Lapouge a mis cette tentative avortée de déplacement du marché sur la place publique.

On entend rarement sa voix en séance publique, mais Jacques Lapouge, vendredi, n’avait visiblement pas l’intention de cacher sa frustration face «à ce refus (de voir le marché déplacé, NDLR) et à cette tentative de mainmise des commerçants sur les décisions municipales».

«Intellectuellement, je suis d’accord avec vous», a-t-il même lancé à Jacques Lapouge.

Daniel Coassin, le conseiller municipal délégué au commerce, convient qu’«il a bien sûr quelques inconvénients à ce déplacement, mais il existe aussi des avantages.

Pour le conseiller municipal délégué au commerce, la pilule semble amère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer