Mobiles à l’école

Un adolescent sur 10 dort, paraît-il, avec son téléphone mobile tout près de l’oreiller.C’est ce qu’il ressort d’une étude réalisée par l’Association Santé Environnement France (Asef), dont les résultats ont déjà fait le tour des médias nationaux.


Les écoles primaires de La Rochelle n’ont pas attendu les résultats de cette étude pour prendre des mesures, à l’image de l’école Réaumur (1), où les élèves sont priés de remettre leur téléphone à un adulte à la porte de l’établissement.

Chacune d’elles interdit l’utilisation du portable en classe et dans la cour, mais leurs règlements intérieurs sont plus ou moins précis quant à leur présence en ces lieux.

Notre règlement intérieur n’en fait pas mention, explique Patrick Pinier, directeur de l’école de Bongraine.

Le problème ne venait pas tant des appels téléphoniques que des sites Internet auxquels il avait accès, notamment des sites classés X.

L’affaire s’est réglée à l’amiable avec les parents.

Les enfants n’ont pas à avoir un téléphone à l’école.

Au sein de l’ensemble scolaire privé catholique Fénelon-Notre-Dame, qui regroupe une école, un collège et un lycée, l’intransigeance laisse une petite place à la tolérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte