25 jours après ils retrouvent leur chienne

Depuis hier, Anya est rentrée chez elle à Saint-Georges-d Oléron. Un soulagement pour Marc et Joselyne Davoisne, en pleine convalescence depuis un grave accident de la route le 4 novembre dernier.
Ce dimanche, son mari est assoupi dans le siège passager quand Joselyne Davoisne donne un coup de volant alors qu’elle circule sur l’autoroute A 10 à hauteur de Châtellerault, dans la Vienne.


Une embardée, une sortie de route, le couple est sérieusement blessé à l’intérieur de sa Renault Clio, et sa chienne Anya, elle, s’enfuit par le hayon.

Mais les jours suivants, malgré leurs blessures – monsieur se déplace encore avec des béquilles en raison d’un fémur fracturé et son épouse a un poignet cassé -, Marc et Joselyne appellent régulièrement dans la Vienne pour savoir si leur chienne a été vue, voire retrouvée.

Bref, ils sont en mal de nouvelles d’Anya.

«Le jour de mon anniversaire», salue Marc Davoisne.

«La clinique vétérinaire d’abord», résume son épouse, et puis «la dame qui l’a trouvée en faisant du VTT, dans des bois de Châtellerault, pas loin de l’accident».

«C’est incroyable, elle est restée sur place vingt-cinq jours, aux abords de l’autoroute», n’en revient pas le propriétaire d’Anya, encore plus surpris que sa chienne soit vivante.

«Elle a pu survivre car elle était en surpoids», assure un des vétérinaires de la clinique de la Forêt, qui l’a accueillie et opérée d’une fracture d’un tibia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte