Les berges s’effondrent

Les jolies berges de la Charente attirent toujours les promeneurs, notamment autour de l «Hermione» et des formes de radoub. Le comité Arsenal s’est déjà battu pour la préservation esthétique du site historique et pour la libre circulation sur les quais autour des formes.


«Nous savions qu’en draguant devant la forme pour la sortie de l «Hermione» le 6 juillet, nous arriverions à ce résultat, puisque le talus qui tenait la berge, a été enlevé», déclare, Alain Papillon, directeur du service.

Quand les entreprises déjà retenues arriveront, les berges autour de la Napoléon III et de la Louis XV seront consolidées.

La pointe sera gommée, qui ramène trop de vase vers les formes.

Ensuite, ce sont les services de la Ville qui se chargeront du dragage périodique devant les formes.

Pour ce faire le bateau «Cléone», fabriqué comme les bateaux-portes par les Hollandais Ravestein, a été livré fin septembre.

Tout le monde espère maintenant que la prochaine visite de réception avec les Affaires maritimes, le mercredi 5 décembre, sera concluante.

Alors «Cléone» pourra d’abord draguer devant la forme Louis XV, dont le bateau-porte sera enlevé et installé au port de plaisance.

Quant à la forme Napoléon III, elle ne bouge pas, son bateau-porte est étanche, au grand soulagement de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer