L’affaire de tous !

Il en est une autre, toujours d’actualité, et parfois plus insidieuse que le bouleversement de l’économie, «la crise d’ado». Consciente de cette problématique, l’Éducation nationale a créé, en 2006, les Comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), présents dans chaque établissement. Pour la première fois, les collèges Emile-Zola, Henri-Dunant et les lycées de Cordouan et de l’Atlantique ont choisi de travailler ensemble aujourd’hui pour choisir un thème de prévention et mettre en place une action collective.


Ce matin au collège Henri-Dunant, les différents intervenants seront réunis sous la houlette de Jean-Louis Mangion, CPE (conseiller principal d’éducation) du lycée Cordouan et initiateur de cette journée CESC interétablissements.

La liaison entre établissements m’a semblé une première étape pour mutualiser nos moyens et nos constats.

Lucides et engagés dans la prévention, les chefs d’établissement savent que «ça n’arrive pas qu’aux autres», tous les établissements doivent composer à un moment donné face aux problèmes liés aux conduites à risque chez les jeunes.

Le phénomène de bouc émissaire amplifié par l’émergence incontournable d’Internet et des réseaux sociaux n’est qu’un exemple parmi d’autres des sujets de prévention actuels.

L’insécurité routière ou même l’addiction au jeu en réseau représentent des défis auxquels doivent faire face des enfants entre 11 et 17 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy