Sur la piste des grands singes

L’histoire de Dian Fossey et de ses «Gorilles dans la brume» (film, 1988) l’a marquée, mais a posteriori. Je n’avais pas, non plus, le rêve de devenir vétérinaire ou soigneur. Ybana est entrée dans la vie de Florence Perroux en même temps qu’elle a emménagé au zoo de la Palmyre, en mai 2005. Une femelle de l’espèce des gorilles des plaines de l’ouest, née en captivité, au parc zoologique de Zurich.

En mai 2005, donc, Florence Perroux est tombée amoureuse des gorilles.

Elle nous a expliqué sa vie, celle de son groupe, ses origines.

Et puis, les quelques jours qu’elle a passés à la Palmyre, le temps qu’Ybana s’habitue à son nouvel environnement, je l’ai observée lorsqu’elle la soignait.

Florence Perroux, presque intuitivement, a voulu prendre le relais, aux côtés des soigneurs de zoo de la Palmyre.

Et si elle ne rêvait pas d’être vétérinaire, la nécessité de veiller à la préservation des espèces animales l’a toujours habitée et animée.

L’amour qu’elle porte aux gorilles, Florence Perroux le partage avec son compagnon, Sébastien Meys, photographe animalier et spécialisé, désormais, dans les grands singes et les primates.

Ensemble, d’ailleurs, ils viennent de publier un ouvrage sensible et esthétiquement remarquable (1).

Les portraits – en noir et blanc – signés par Sébastien Meys accompagnent le récit de Florence Perroux, de sa rencontre avec Ybana aux pentes des volcans rwandais où vivent, dans une tranquillité relative, 786 gorilles des montagnes.

C’est trois fois plus qu’à la fin des années 1960, quand Dian Fossey, seule, s’installait à Karisoke.

Ces gorilles des montagnes, Florence Perroux et Sébastien Meys les ont rencontrés.

Ils ont dévoré des yeux le moindre de leurs mouvements, sept heures durant, très exactement.

Sept fois une heure, à la faveur de deux séjours au Rwanda, où l’écotourisme permet ces instants rares.

Le rêve est devenu réalité en 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité