Dans le temple du baroque

Le temple a fait salle comble, dimanche dernier, pour la musique du roi jouée devant un parterre de 140 personnes. Vincent Barraud, le maire, organisateur, accueillait l’ensemble Arcante pour un programme de musique sacrée à la cour de Louis XIV avec des oeuvres de Henry Dumont et Marc-Antoine Charpentier.

Sous la direction d’Hélène Aimable, les musiciens, solistes et le choeur, ont su transmettre peine, souffrance et joie, émotions universelles qui relient les hommes à travers les siècles et faire partager amour et beauté, valeurs à insuffler dans la vie quotidienne.

Une osmose réussie et tangible entre professionnels et amateurs de l’ensemble, sans nul doute le fruit d’un bon nombre d’heures de travail.

Ce concert sans prétention, mais non sans ambition, sera pour les plus enthousiastes et les plus curieux redonné au temple de Royan le 2 décembre.

Didier Quentin, sénateur-maire de Royan, programmateur de ce concert, était présent à Etaules et tient à faire découvrir de nouvelles pièces de Henry Dumont à ses administrés.

Pour passer de l’écoute à la pratique de cette musique (chants, instruments ou danses baroques), l’association Arcante, le centre de musique et de danses anciennes Pierre du Gua du Mons (EMDA) ouvrent leurs portes à toutes les personnes qui ont été conquises par cette prestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer