Chargement de maïs à la Pallice, un record français

225 mètres de long pour 32 mètres de large : c’est le «Christina IV», un vraquier en provenance de Bandar Abbas en Iran, qui, hier à 16 heures, a accosté au port de la Pallice. Cette semaine, il sera chargé en maïs par le groupe Sica Atlantique, principal opérateur céréalier du Grand Port. Au total, ce sont 61 000 tonnes de maïs qui vont rempilr ses cales.

Cette cargaison est destinée à la Corée du Sud, ce qui est aussi une première.

Jusqu’à présent, la Corée du Sud importait du maïs américain mais également en provenance de Hongrie et de Serbie.

Mais la sécheresse qui a frappé l’Amérique du Nord et l’Europe centrale a fragilisé les récoltes.

La Corée du Sud s’est donc tournée vers la France.

Donc, la filière française ne leur pose pas de souci.

Il n’est pas nécessaire d’organiser une filière “tracée” qui induit toujours un surcoût.

L’acheteur est d’ailleurs venu, hier, à la Rochelle.

Cette opération est conduite par la société Bunge, comme au mois de juillet dernier lors du chargement en orge fourragère (96 000 tonnes) de l «Aquitania G» ; là aussi il s’agissait d’une première.

En maïs, le précédent et plus important chargement à la Pallice, quai Lombard toujours, date de mai 2010 : le navire «Kotor» avait chargé 27 500 tonnes de maïs, à destination de Valence (Espagne).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.