Le frelon asiatique bientôt classé comme nuisible

L’hydromel risque de couler à flots aujourd’hui à Agen pour l’ouverture du premier Congrès européen de l’apiculture. Car hier Stéphane Le Foll et Delphine Batho ont accompli à eux deux un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour les éleveurs d’abeilles. es ministres de l’Agriculture et du Développement durable ont en effet officiellement annoncé, «devant l’urgence de la situation», le classement du frelon asiatique parmi les espèces envahissantes et nuisibles.

Celui-ci devrait être définitif avant la fin de l’année, à l’issue d’une consultation du public et d’une présentation au Conseil national de la protection de la nature.

La lutte pourra, et devra, ensuite s’organiser, puisque le classement comme espèce exotique envahissante et comme danger sanitaire permet, pour l’apiculture, l’élaboration et la mise en oeuvre de programmes de lutte obligatoires aux niveaux national et départemental.

C’est quelque chose que nous demandions depuis très longtemps. Avant, entre ministres, c’était le jeu de la patate chaude.

Sur le parking du Parc des expositions d’Agen, où le congrès se déroulera jusqu’à dimanche, les premières ruches installées ont déjà attiré quelques prédateurs.

Avant que soient trouvées les finances publiques pour mener à bien ce combat contre l’envahisseur aux pattes jaunes, d’autres se montrent moins optimistes quant à la portée de cette annonce.

Une réflexion sur “Le frelon asiatique bientôt classé comme nuisible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte