Le savoir-faire de la coopérative ouvrière

Il y a cinq ans et demi, 11 salariés des Meubles Michel Production, dont elle, jusque-là secrétaire de direction, s’associaient et constituaient une Scop, une société coopérative ouvrière de production. En mars 2007, le tribunal de commerce de Saintes leur confiait les clefs de cette entreprise de fabrication de meubles placée en liquidation le mois précédent.

Cinq ans et demi plus tard, avec pour seule gérante Karine Prosper, la Scop Meubles Michel Production tient le coup, vaille que vaille.

Disposant de relais précieux avec des magasins de meubles implantés à Saintes mais aussi à Tours, La Roche-sur-Yon ou Saint-Herblain, près de Nantes, la coopérative ouvrière a peu fait connaître, jusque-là, sa gamme de produits directement auprès des particuliers.

Ces derniers constituant forcément une cible intéressante, Karine Prosper et les salariés de Meubles Michel Production mettront donc à profit le Salon de l’habitat et des jardins qui s’ouvre demain, pour faire connaître aux visiteurs leur savoir-faire local.

À une époque où le consommateur devient plus sensible à la production française qui préserve des emplois, sinon les développe, dans l’hexagone, la coopérative ouvrière saintaise présentera donc au Parc des expositions une nouvelle gamme de meubles de salon en bois de peuplier – tables basses, meubles TV, bibliothèque etc. – qu’elle veut aussi commercialiser via un site Internet en cours de finalisation.

Lors du Salon de l’habitat, l’équipe de Meubles Michel Production détaillera aussi ses procédés de fabrication, parlera de ses fournisseurs, locaux pour la plupart, de son attachement aux meubles en pins maritimes provenant de Bussac-Forêt, dans le Sud Saintonge.

En décembre 2011, la petite entreprise est sortie par le haut d’une procédure de sauvegarde.

Mais la voilà à nouveau en redressement judiciaire depuis le mois de juin, du fait de cotisations Urssaf (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales impayées).

La procédure de sauvegarde puis le redressement judiciaire ont conduit aussi à six suppressions d’emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.