Le Nautile du Foncillon cherche preneur

L’endroit était synonyme en 1999 encore de fête et d’insouciance. Construit au début des années 1960, le singulier édifice qui surplombe la plage de Foncillon a longtemps abrité un dancing, sur deux étages, avec vue imprenable sur l’estuaire, s’il vous plaît. L’ex-Nautile, en dernier lieu un restaurant, offre aujourd’hui un triste spectacle de désolation absolu. Si la piscine de plein air continue à accueillir le public chaque été, que faire de cet encombrant édifice…

qui la domine et qui, s’il ne menace peut-être pas ruine, s’est inexorablement dégradé, aidé au fil des ans par des squatteurs?

La collectivité seule n’aurait pas les moyens de financer à la fois le coûteux chantier de désamiantage du bâtiment, sa démolition – issue a priori inéluctable -, la reconstruction d’un nouveau bâtiment et l’exploitation d’un restaurant.

Dans un premier temps, donc, la Ville a lancé une procédure de délégation de service public.

«Nous n’avons reçu aucune réponse», confirme le premier adjoint au maire, Bernard Giraud.

Les investisseurs potentiellement intéressés avaient jusqu’au 6 septembre pour faire parvenir leurs propositions à la Ville, qui n’avait pas édicté de contraintes trop dissuasives.

Le premier adjoint au maire ne sera pas plus précis, pas plus qu’il ne déflorera le contenu de ces propositions.

En optant pour cette procédure «non formalisée» que constitue un appel à projets, la municipalité garde toute latitude de négocier avec les investisseurs les plus intéressés. S

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité