Des melons à la saveur et aux arômes solidaires

Au milieu des étals remplis de conserves de petits pois, de pâtes ou encore de plats préparés, se dégage une odeur singulière. Une fragrance sucrée qui, d’ordinaire, titille les narines les jours de marchés. Un parfum qui ne laisse aucun doute sur le produit. Dans l’entrepôt des Restos du coeur, cette bonne odeur provient des melons frais. Mis à l’abri dans une chambre froide, les produits attendent les 237 familles bénéficiaires.

Du producteur aux consommateurs, en passant par les bénévoles de l’association, tous se réjouissent de cette démarche, fruit d’une collaboration qui se veut pérenne.

Ainsi, depuis le début du mois de juillet, ce sont 300 kilos de melons qui atterrissent dans les frigos des Restos chaque semaine.

En plus, ça remonte le moral des bénévoles qui se sentent encore plus utiles.

En plus, ça les change des surgelés ou des conserves dont ils ont parfois un peu marre, ce qui est compréhensible.

Un circuit court solidaire que Bernard Mesnard aimerait étendre au fil des saisons et des cultures. S

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy