Francofolies de La Rochelle : le matin, c’est bien, aussi

francofoliesLes Folies matinales – dont le principe consiste à proposer, le matin, un concert dans des lieux patrimoniaux de La Rochelle pour ouvrir encore un peu plus les Francofolies sur la ville – sont à ce point une bonne idée que l’on se demande même pourquoi celle-ci n’a pas vu le jour plus tôt. Ce ne sont pas Fanny et Maxime, assis eu deuxième rang, mercredi matin, pour l’inauguration de cette formule, au Muséum d’histoire naturelle, qui diront le contraire.

On ressent les choses différemment, ce n’est pas du tout le même spectacle.

En bonne fan du chanteur, Fanny sait de quoi elle parle, puisqu’à cette occasion, elle voyait Dominique A pour la sixième fois en live.

Elle avait pris une place pour l’autre concert de l’artiste, le même soir, à La Coursive.

Quand la chanteuse de «Ta douleur» profitait de l’acoustique de la Chapelle Saint-Vincent pour entonner ses textes a cappella, Dominique A, planté devant des statuettes et des masques africains, revisitait son tout premier album, «La Fossette», dont on fête les 20 ans cette année.

«C’est super», note simplement Maxime, qui voyait le chanteur pour la première fois.

La façon dont Thomas lance ses samples. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy