Une île plus verte… en navette

Pour la première fois, les habitants d’Ars-en-Ré peuvent aller au phare des Baleines en laissant chez eux voiture et vélo. Cet été, les petits déplacements sont gratuits sur l île de Ré. Depuis vendredi, 12 navettes RéspiRé sillonnent l île. Deux autres conduisent à la plage les habitants de Saint-Martin et d’Ars-en-Ré. Et, depuis avril, trois lignes allègent le parcours des bus traditionnels.

«Pour aller aux Portes depuis la gare de la Rochelle cette ligne roulait en moyenne à 35 km heure», se souvient José Esteves, directeur de la compagnie de transport Kéolis.

Mises en place par le département ou par la communauté de communes, ces navettes sont financées par l’écotaxe, dont une partie doit être allouée aux transports propres.

Un péage que d’autres navettes, à un euro le trajet, permettent aussi d’éviter. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer