La Ville et le CCAS

photo RC.
Près de 100 villes en France ont déjà cosigné avec leurs partenaires sociaux une «charte en faveur de l’emploi des personnels en situation de handicap ou en situation d’inaptitude à leur poste de travail». Royan s’est joint, hier après-midi, au mouvement, ratifiant une charte similaire, signée par le maire, Didier Quentin, son adjointe aux affaires sociales, Éliane Ciroud-Lanoue, également vice-président du centre communal d’action social (CCAS), la pugnace conseillère municipale déléguée au handicap Éva Roy et les quatre syndicats représentés à la mairie.

La Ville et la CCAS s’engagent notamment, par ladite charte, à «favoriser l’insertion des personnes handicapées en milieu professionnel, en maintenant le plus possible ces personnes dans leur emploi», à initier «une nouvelle dynamique d’emploi, d’insertion et de gestion des personnes handicapées ou des personnels inaptes à leur poste de travail» ou encore à «développer un plan d’accessibilité des entités de la Ville et du CCAS aux personnels en situation de handicap». S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité