Vies et morts des ruines

Photo DP.
Les ruines et leurs mystères fascinent les poètes, les musiciens, les peintres, les photographes ; les artistes, mais aussi vous Monsieur, vous Madame. D’autant que les ruines sont réputées pour être bourrées de fantômes. Alors ça tombe bien, car l’agence artistique Capture propose à la galerie d’art contemporain des Voûtes du port, une exposition «Architectures fantômes». Huit artistes – plasticiens, photographes, etc. – ont laissé libre cours à leur imagination pour exprimer leurs impressions devant la destruction de ce qui un jour a été pensé, dessiné et construit pour abriter.

Des fenêtres, des barreaux ; est-ce le début d’une cabane (d’une prison ?) ou une fin?

C’est la raison pour laquelle la ville et plus précisément la galerie des Voûtes du port ont été choisies pour lancer avec «Architectures fantômes», le mois de l’architecture en Poitou-Charentes.

Huit créations différentes mais une exposition rendue homogène par des photos des ruines de Royan prises au lendemain du bombardement du 5 janvier 1945 ; documents prêtés par le musée de la ville.

Destruction, reconstruction, le Phénix renaît de ses cendres. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte