L’Agglomération chargée d’économiser

D’ici au 31 décembre prochain, la Communauté d’agglomération Royan Atlantique devra avoir finalisé son plan d’actions en matière de réduction de la consommation d’énergie et des rejets de gaz à effet de serre sur son territoire. Parmi les dispositions du Grenelle de l’environnement, figure en effet l’application par les établissements intercommunaux d’un plan climat-énergie territorial. Sans surprise, ce diagnostic révèle que les bâtiments – résidentiels et à usage tertiaire – génèrent 31 % de la production de gaz à effet de serre et les transports (déplacements des personnes et fret routier) 27 %.

La Cara, compétente dans le domaine des transports collectifs, outre les arrêts du réseau de transport urbain Cara bus, a l’obligation également de «rendre accessible au moins un arrêt de bus sur le territoire des 10 communes non desservies par le réseau principal» de transports en commun en activité sur le territoire de l’Agglomération. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte