Des bébés panthère

Photo RC
Mais il y a quelques jours, pour sa deuxième intervention auprès des bébés, notre vétérinaire Thierry Petit a pris soin d’enfiler des gants. Les petits commencent à griffer et à mordiller. Dans les veines de ces «petits», en effet, coule le sang d’un animal sauvage : la panthère du Sri Lanka. La femelle de 4 ans que La Palmyre a reçue en 2009 du zoo anglais de Banham a donné naissance, le 6 mars, à ses deux premiers petits, une femelle et un mâle.

Le père, de son enclos extérieur voisin, jette parfois un oeil torve sur ses progénitures, avec lesquels il n’a pas encore eu de contact direct.

Les visiteurs du parc zoologique des Mathes peuvent eux-mêmes assister à ces démonstrations de protection.

Depuis vendredi, la femelle et ses petits passent leurs journées dans leur volière vitrée, offrant un spectacle qui a le don d’attendrir les plus blasés.

Ces deux bébés panthères du Sri Lanka ont rejoint un cercle très fermé, celui des représentants de l’espèce élevés en captivité dans des parcs européens.

Leur habitat naturel, déjà limité, par définition, car localisé sur l île du Sri Lanka, tend à se réduire d’année en année.

Inexorablement, des conflits sont apparus entre la population locale et les félins.

Pour l’Union internationale pour la conservation de la nature, les 900 dernières panthères sauvages du Sri Lanka sont «en danger».

L’objectif n’est pas de réintroduire des individus dans la nature. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte