Dès millions d’euros pour doper l’économie

Photo D.P
La Communauté de communes du Pays santon va consacrer 4,7 millions d’euros, sur cinq ans, au développement économique de son territoire. «Ce schéma vise aussi à répondre aux attentes des chefs d’entreprises», précise Pierre Dietz, adjoint au maire de Saintes, qui a travaillé sur la question avec Jean-Marie Chapeau, adjoint au maire des Gonds. Autre point important qui va représenter 80 % de l’enveloppe des 4,7 millions d’euros : les acquisitions foncières pour l’extension et l’ouverture de zones d’activités à des prix attractifs de «moins de 60 ou 50 euros le mètre carré».

D’ici 2020, les besoins ont été évalués à 100 hectares à coloniser, dont 70 pour les activités industrielles et artisanales et 30 pour les activités commerciales.

C’est le cas de la zone du Parc les Coteaux, qui va connaître une extension de 50 hectares, dont 36,27 sont déjà la propriété de la CdC.

C’est aussi le cas de la zone des Charriers, qui va être agrandie de 30 hectares, dont 20 appartiennent actuellement à la collectivité.

Ce qui fait dire à Jacques Tanner, maire du Douhet, que tout le développement «va se faire encore à l’ouest du territoire, sur la rive droite de la Charente, au détriment de l’est».

Sachant qu’avec 4,6 mètres carrés de surfaces commerciales par habitant, le territoire présente le plus fort taux d’équipement commercial du département.

«Les surfaces commerciales de moins de 400 mètres carrés ne pourront pas s’y installer», promet Pierre Dietz, qui pense à l’extension de la zone du Parc les Coteaux. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte